S’aimer soi-même

S’aimer soi-même n’est pas une démarche sentimentale autocentrée et égotique… Ce n’est pas non plus une sorte de valorisation affective d’aspects temporels et fluctuants de notre personnalité.
C’est une reconnaissance irréversible et inconditionnelle de notre nature profonde qui, contrairement à la personne que nous croyons parfois être, n’a que faire des jugements, attentes, aprioris, opinions et perpétuelles manœuvres de séduction des uns et des autres. S’aimer soi-même, en définitive, rend libre et permet d’aimer autrui VRAIMENT.

Gregory Mutombo