Scandales, révélations et sanctions

Si nous aspirons à retrouver la pleine conscience de notre liberté et du pouvoir créateur qui en découle, alors le temps est venu de sortir de ces sempiternels jugements reposant sur une vision parcellaire, étriquée et figée de la vie. Se réjouir de l’application de la loi humaine, de la déchéance de certains « puissants » de ce monde ou de la révélation de pratiques présumées scandaleuses est une autre manière de juger.
Cela doit être vu avec beaucoup de lucidité et, certainement, d’humilité.
Bien des assemblées dites spirituelles mesurent l’élévation générale du niveau de conscience en se basant sur l’augmentation de mises en relief médiatiques de faits divers, comme si, enfin, une sorte de justice céleste commençait à s’appliquer sur les présumées viles âmes incarnées en ce monde.
C’est ainsi que, depuis des éons, bien des êtres se sont conditionnés à agir non point en congruence avec la voix de leur cœur mais simplement par peur des représailles ou, au mieux, pour ne pas avoir « mauvaise conscience »…

Gregory Mutombo – Extrait de « Le Feu de l’Esprit » (Éd. Trédaniel)